Le temps de l'harmonie

Prévention santé - Sophrologie - Sonothérapie

Cette année, je m’y mets vraiment ! Nos conseils pour mener à bien vos bonnes résolutions

Ca y est, l’année 2013 est derrière nous et voici venu le temps des bonnes résolutions de 2014. Nous avions déjà prévu l’année dernière de faire du sport, de retrouver notre poids de forme, d’arrêter de fumer, de moins stresser… Oui mais voilà l’année s’est écoulée et les résolutions ont fondues comme neige au soleil.

Alors quelle serait la recette qui permettrait cette année à nos bonnes résolutions de voir le jour et surtout de devenir pérennes ?

Voici quelques clés sous l’œil de la sophrologie.

Définir ses priorités

Il faut d’abord faire le tri de ses résolutions et ne pas » mettre la barre trop haut. » Qu’est-ce qui est vraiment important et qu’est-ce qui est réalisable par rapport à notre énergie, notre emploi du temps et nos finances ?
Se centrer, faire le calme à l’intérieur de soi. Apprendre à se détendre, à ne plus rentrer dans la spirale du stress peut vraiment nous apporter une meilleure vision de ce que nous souhaitons entreprendre.
Comment ? En écoutant nos ressentis corporels. Cela signifie de prendre un temps pour soi, un temps de pause, respirer calmement. Lorsque nous sommes tendus, pressés, stressés il nous est difficile de prendre les bonnes décisions.
Les exercices axés sur la respiration et la détente nous permettent de ralentir, de nous recentrer.

Certaines résolutions commenceront à porter leurs fruits plus vite que d’autres mais quelques soient nos décisions, ne nous décourageons pas. Tout changement demande de l’investissement et de la confiance en soi.
C’est donc une juste répartition entre l’action (oser faire) et la confiance (oser être).

Cultiver la confiance en soi et oser s’affirmer

En ce début d’année, nous nous lancerions bien. Oui, mais comment faire pour dépasser certaines interrogations ou doutes : vais-je y arriver, avoir les capacités, n’ai-je pas passé l’âge ?
Le manque de confiance en soi peut être un frein à franchir le premier pas. Nous pensons que les autres sont meilleurs que nous, qu’ils ont des aptitudes que nous n’avons pas.
Pourtant impossible de savoir si nous allons réussir si nous n’essayons pas. Cela nécessite de nous reconnecter avec nous-même, avec nos acquis, de donner à cette nouvelle idée l’impulsion nécessaire.

Nous pouvons pour cela travailler sur notre posture.
L’équilibre psychique est étroitement lié à l’équilibre corporel. Lorsque nous nous sentons sûrs de nous-même dans notre corps, bien ancré, bien enraciné, nous nous sentons plus confiants.

L’exercice des hémicorps :
Cet exercice permet de « se grandir » en s’ancrant dans le sol, d’atteindre un objectif, de se sentir plus fort par l’écoute de ses ressentis.
Debout, les pieds écartés à la largeur du bassin, bras le long du corps, basculez le poids de votre corps sur le pied droit ou gauche, inspirez en levant le bras à la verticale (celui du même côté que le poids de votre corps). Une fois votre bras en l’air, inspirez, retenez la respiration quelques instants, étirez toute la partie qui travaille, en même temps que vous vous ancrez au sol. Puis, relâchez, en expirant doucement, et reprenez votre position initiale au centre. Faites cet exercice trois fois de chaque côté, puis une fois au centre les deux bras en même temps.

L’exercice de la tridimensionnalité de la réussite
Nous pouvons également nous « appuyer » sur nos succès passés, revivre les sensations dans le présent et les projeter dans le futur en allant puiser cette force qui est déjà en nous.
En position assise, les yeux fermés, évoquez une situation de réussite passée (par exemple l’obtention de notre dernier poste), revivez les sensations corporelles bénéfiques associées à cette réussite, intégrez les sensations. Puis faites de même avec une situation de réussite au présent de la même manière en ressentant tous les bienfaits corporels, et enfin projetez-vous dans le futur et vivez la situation à venir (celle que vous souhaitez se voir réaliser) avec les sensations corporelles de réussite, de fierté, de satisfaction.

Voir les choses « du bon côté ».

Nos perceptions sont souvent conditionnées par le filtre de nos croyances. C’est le fameux exemple du verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. Apprendre à rediriger notre regard sur le côté positif des choses nous aide à déjouer des conflits, mieux traverser des situations difficiles et surtout à mieux gérer notre stress.

L’exercice de la Sophro Présence Immédiate (SPI) permet d’activer le positif en soi.
En position assise, les yeux fermés, évoquez un contenu positif (image, lieu, sensation, parfum, présence d’un être cher, …), concentrez-vous sur cet élément positif, fixez-le dans votre esprit et à l’aide de la respiration, intégrez les sentiments et sensations de bien-être associés dans tout le corps. A chaque inspiration, mobilisez du positif et à chaque expiration, diffusez ce positif dans tout le corps.

La bonne résolution n°1 : Arrêter de fumer et autres dépendances

Nous avons identifié certaines de nos habitudes comme néfastes.
Nous souhaitons adopter de nouveaux comportements mais les anciens réflexes peuvent être tenaces.

Pour amorcer un changement, nous devons en premier lieu identifier clairement les bénéfices.
De plus, aucune action n’est durable sans une réelle motivation, un motif d’action.
La sophrologie par la prise de conscience corporelle des sensations et ressentis peut nous aider à mieux déceler quels sont nos vrais besoins comme par exemple retrouver un bon souffle, ou plus d’énergie par l’arrêt du tabac.
Il faut aussi prendre conscience que souvent la dépendance se crée là où il y a un manque qui peut être une recherche de détente, de bien-être.
En utilisant la relaxation, nous pouvons substituer l’état de bien-être obtenu à l’addiction elle-même et réduire nos comportements compulsifs.

Et si nous voulons simplement mieux manger, arrêter de grignoter, nous pouvons aussi redécouvrir la conscience des 5 sens, en travaillant sur les saveurs, le gout, l’odorat mais aussi la perception de son schéma corporel.

En redécouvrant notre corps, en apprenant à l’apprécier, on redécouvre la possibilité de plaisir mais aussi la notion de liberté. Nous ne sommes plus dépendants de…
Cela nous permet d’abandonner peu à peu nos anciens schémas et de les remplacer par des gestes qui nous sont bénéfiques.
D’autres techniques que la sophrologie peuvent aussi être très utiles pour se débarrasser de schémas néfastes comme l’hypnose ou la Programmation Neuro Linguistique.

Il existe toujours des prérequis à la réussite de nos projets qu’ils soient d’ordre personnels ou professionnels. Bien souvent on oublie les prérequis liés à notre être le plus profond et pourtant se donner les moyens, ça n’est pas que prendre rendez-vous avec un nutritionniste, entamer une formation ou s’inscrire dans une salle de sport… C’est avant tout vouloir pour de vrai. Alors n’hésitez plus à ancrer vos projets dans votre corps en suivant ces conseils et à consulter tous les spécialistes susceptibles de vous aider dans vos démarches.

Corinne BONTEMPS paru initialement sur Efficium