Le temps de l'harmonie

Prévention santé - Sophrologie - Sonothérapie

Bien-être : le bilan de fin d’année

La fin de l’année est proche, c’est une période propice pour établir un bilan de notre bien-être en 2016. Avant même de prendre les bonnes résolutions du 1er janvier, nous pouvons dresser un état des lieux de ce qui s’est déroulé tout au long de l’année et voir ce que nous pourrions améliorer.

Bien-être et santé sont étroitement liés. En effet la santé est, selon l’OMS, un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Pourquoi faire un bilan de fin d’année ?

Un bilan met en évidence tout ce qui a été réalisé durant une année, même les petites choses, cela permet de valoriser le temps passé.

C’est une prise de conscience de notre évolution d’une année sur l’autre au travers de nouvelles réalisations ou de nouvelles façons d’être.

Cela permet d’intégrer l’espace temps en faisant la différence entre ce qui a été réalisé et ce qui était initialement prévu, le temps de matérialisation. Lorsque nos prévisions de départ s’avèrent un peu trop optimistes quant à la durée de concrétisation nous pouvons ajuster nos plans, revoir nos prévisions et surtout ne pas nous décourager.

Un bilan permet également de mettre en lumière les opportunités ou freins qui ont influencé notre état de bien-être afin de pouvoir privilégier à l’avenir ce qui est bénéfique pour nous.

Comment réaliser son bilan ?

1. Commençons par lister les objectifs que nous nous étions fixés en début d’année comme : arrêter de fumer, avoir davantage de temps pour soi, changer de poste pour progresser, monter une association pour un partage de talents, intégrer un réseau, déménager pour plus d’espace, etc…

2. Identifions nos réalisations et savourons notre parcours. 
La prise de conscience de tout ce que nous avons réalisé durant une année qui a contribué à notre bien-être, la satisfaction d’avoir réussi certains projets, d’avoir dépasser des peurs nous permet de cultiver la confiance en nous et renforce notre bien-être.

3. Observons les objectifs que nous n’avons pas pu mener à bien durant l’année ni même démarrer et tentons d’identifier les raisons : le manque de temps, de moyens, des peurs, des imprévus. Il se peut tout simplement que notre énergie ait été mobilisée sur un projet précis tout au long de l’année et que nous ayons été contraints de différer les autres.

4. Faisons appel à notre intuition pour identifier les objectifs qu’il est important pour nous de poursuivre et ceux que nous pouvons laisser derrière nous en cette fin d’année.

5. Libérons notre créativité et réaffirmons notre potentiel. Ce n’est pas parce que nous n’avons pu réaliser un projet dans le passé que cela est encore vrai au présent. Ce sont parfois nos croyances ou nos pensées qu’il est nécessaire de changer ou agir différemment pour arriver à réaliser ce qui nous tient à cœur.

L’état de santé et de bien-être sont liés à la capacité de nous réaliser, or c’est parfois l’idée même de la complexité ou du jugement qui nous freine. Exemple : nous avons besoin d’un diplôme pour nous reconvertir qui nécessite 4 ans d’études. Plus nous attendons, plus nous différons ce qui pourrait être bénéfique pour nous. 

Exercice : 

Installez vous en position assise, les yeux fermés, détendez toutes les parties de votre corps de la tête jusqu’au pied, visage, cou, nuque, épaules, bras, thorax, ventre, bassin, jambes, pieds.
Prenez conscience de votre corps relâché.

1. Commencez par lister mentalement tout ce que vous aviez prévu de faire en lien avec votre bien-être en 2016, ne forcez pas, laissez venir : au niveau familial, professionnel, personnel (activités, voyages, expérience, etc…)

2. Listez ensuite vos réalisations en 2016 en lien avec votre bien-être  : un voyage, de nouvelles rencontres, la pratique d’un sport, une nouvelle façon d’être : plus affirmé, plus confiant, etc…
Pour vous aider, vous pouvez découper cet exercice mois par mois. Listez mentalement les yeux fermés pour un mois les réalisations puis notez les dans un cahier à proximité, renouvelez l’exercice pour les 12 mois.

3. Prenez conscience ensuite des changements opérés que vous pourriez avoir envie de poursuivre et complétés les par de nouveaux objectifs bien-être pour 2017. Exemple : depuis quelques semaines vous fumez beaucoup moins sans véritablement avoir pensé à vous arrêter. 
Qu’envisagez vous pour la nouvelle année ?

Conclusion

Un bilan nous permet de faire le point, de réaffirmer nos souhaits, nos envies, ce qui nous fait du bien et puisque qu’il n’est jamais trop tard pour cheminer vers notre bien-être, commençons dès à présent à le mettre en pratique. 

Je vous souhaite à tous et à toutes une très belle année 2017 pleine de joie, de réalisations, de partages, de découvertes bénéfiques à votre santé.

C.Bontemps